Tu sais que tu es un Footballeur du dimanche quand...

Tu sais que tu es un Footballeur du dimanche quand...

Que ce soit avec ton club ou tes potes, sur Fifa ou Football Manager, au stade ou sur ton canap, tu te retrouveras surement dans une de ces situations qui caractérisent le prototype du footballeur du dimanche

Temps de lecture: 4 mn

- Tu as été à deux doigts de signer pro. Mais tu t’es fait les croisés. Sans cette connerie de blessure tu serais un bon p’tit joueur de Ligue 1. Ou de Ligue 2. Ou de CFA. Ou de rien en fait.

- Tu as retourné Football Manager. Tu as tout gagné avec l’US Créteil St Maur Lusitanos. Il faut dire que sauvegarder avant les matchs pour relancer le jeu après une défaite t’a bien aidé. Mais t’as toujours nié l’avoir fait.

- T’as créé un jeu d’alcool autour de Fifa. Une touche = une gorgé. Un jaune = deux gorgées. Un rouge = trois gorgées. Un but = 4 gorgées. La défaite = 10 gorgées.

- Tu as déjà dû inventer des mythos pour éviter le déjeuner chez belle maman le dimanche midi pour pouvoir te rendre à ton match

- Au stade, il t’arrive d’insulter copieusement l’arbitre. Un jour, tu as entendu le petit à côté de toi répéter ce que tu venais de dire. Du coup, ça t’a un peu calmé.

- Parmi tes meilleurs potes, tu en as un qui ne peut pas s’empêcher de faire des jeux de mots avec des joueurs de foot. Du style, « tu m’as Gerard Piqué mon pain au choc », « J’m’en Ruben Barajasse de ton histoire ». C’est le même d’ailleurs qui a une collection d’une centaine de maillots chez lui.  

- Sur ton téléphone tu as enregistré la vidéo de ton retourné acrobatique, filmé par les caméras du Five. Tu te la repasses en boucle aux toilettes ou quand tu t’ennuies dans l’avion.

Comment ne pas enfiler un jogging quand tu es gardien avec ce terrain là? 

 


- Quand c’est à ton tour d’aller aux cages, tu fais genre t’as oublié.  


- Tu t’es fait défoncer plusieurs fois à la maison à cause des petites boules noires ramenées du synthétique. D’ailleurs maintenant tu vides les billes de tes chaussures incognito sur le trottoir avant de rentrer chez toi.

 - Tu t’es mangé un « Hey c’est pas la coupe du monde » de la part d’un joueur adverse à cause de ton supposé excès d’agressivité. Du coup ça t’a encore plus énervé.

 - A ton sens, aucune autre chanson n’a autant de flow que « Passement de jambes » du Doc 

- Tu as connu les synthétiques première génération en sable. Tu as taclé d'ailleurs sur ces terrains et tu garderas à vie les cicatrices des pizzas sur tes jambes

- Tu sais que les mecs qui se pointent avec la panoplie complète du dernier survêtement Nike sont des grosses buses.

 - Tu t’es déjà blessé en tentant une Papinade.

- Tu as déjà utilisé des cartables et des manteaux pour faire des buts et improviser un match de foot dans la cour de récré avec une balle en mousse jaune

La fameuse fausse touche, le fameux arbitre de touche que tu veux étrangler

 

- T’as déjà dénigré le ptit gros qu’un mec de l’équipe à ramener parce qu’il manquait un joueur. T’as vite regretté dès sa première touche de balle.

- Tu as commencé ta carrière comme attaquant puis t’as reculé sur l’aile, puis en défense puis sur le banc de touche.

- Ta seule et unique embrouille avec ton meilleure pote c’est quand vous jouiez l’un contre l’autre. Du coup maintenant vous refusez de jouer si vous n’êtes pas dans la même équipe.

- Tu t’es mis capitaine de l’équipe pour être certain d’être titulaire à tous les matchs et porter le numéro 10 de l’équipe.

- T’as déjà fait des bruits de bouche quand le joueur adverse s’apprête à tirer le pénalty, pour le déconcentrer. Et parfois ça fonctionne. Mais après embrouille.

- Tu as déjà eu envie de cogner l’arbitre de touche qui lève son drapeau à chaque action de ton équipe et s’avère être en fait le père d’un joueur de l’équipe adverse

- Tu connais cette odeur de vestiaire de foot. Un mélange d’odeur de cuir, d’humidité et de transpiration. Et t'aimes ça mon cochon.

- Tu as eu honte la première (seule?) fois où ta mère est venue te voir jouer en benjamin lorsqu’elle a crié « Vas-y! Attrape le! »

- Tu as un coéquipier qui oublie toujours son maillot, son short, un protège tibia ou une chaussette. Résultat les autres remplaçants prient pour qu'il ne rentre pas sur le terrain pour ne pas devoir se dessapper pour lui passer ses équipements.

Gégé, fais nous une ligne bien droite

- Tu fais tout pour ne pas laver les maillots de ton équipe. D’ailleurs la dernière fois que ça t’es arrivé, t’as demandé à ta mère de faire la machine.

- T’arrives au match une fois sur deux bourré de ta soirée de la veille. 

- Tu t’es déjà pris une balle dans les parties intimes par une température négative. Ce jour là tu es devenu un homme.

- Tu connais les douches froides qui envoient un jet brulant toutes les 10 secondes. D’ailleurs c’était une bonne excuse que t’utilisais pour pas prendre ta douche.

- Tu as déjà fait semblant de regarder ailleurs pour éviter d’être dans l’équipe des nuls. 

- Tu as toujours un mec sur le terrain qui te raconte qu’il est le cousin du cousin d'un joueur professionnel

- Ta marque préférée est Footballeur du dimanche et notamment la collection Footballeur du dimanche :) 


Footballeur du dimancheFootballeuse du dimancheFootballeur du dimanche


crédit photo: http://www.district-footballclub.com
A voir le super article de SO FOOT rendant hommage aux footballeurs du dimanche

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés